Skip to main content
« Retour à la liste des articles

Des étudiants canadiens en médecine vétérinaire aident à l’amélioration de l’approvisionnement alimentaire au Ghana

Des étudiants canadiens en compagnie de leurs partenaires ghanéens.

Ce programme offre aux étudiants en médecine vétérinaire une occasion d’apprentissage unique qui leur permettra d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour contribuer de manière importante aux enjeux mondiaux en matière de santé publique après l’obtention de leur diplôme.

Au cours de l’été dernier, le programme pour étudiants VSF/VWB a donné la chance à Kirstin MacDonald et à Steve Kuzieniski, étudiants au Collège de médecine vétérinaire de l’Ouest de l’Université de Saskatchewan, de vivre et travailler dans la région du Haut Ghana occidental pour contribuer à un projet pilote visant l’amélioration de la sécurité alimentaire, de la santé et du bien-être des petits exploitants agricoles du district de Nadowli.

VSF/VWB collabore avec les communautés locales pour réaliser un objectif commun : animaux en santé - humains en santé - planète en santé.

Le projet pour le Ghana a été lancé par Bruce Hunter, de l’Université de Guelph (Collège de médecine vétérinaire de l’Ontario) et Isaac Luginaah, de l’Université de Western Ontario, afin d’aider les agriculteurs locaux du district de Nadowli qui éprouvent de la difficulté à optimiser la santé et la productivité des pintades.

M. Hunter et M. Luginaah ont d’abord rencontré des agriculteurs ghanéens locaux en 2009 pour cibler les secteurs où VSF/VWB pourrait leur venir en aide. En premier lieu, SF/VWB a travaillé avec ses partenaires ghanéens afin d’offrir des cours de formation sur la prévention, la détection et le traitement des maladies des animaux d’élevage. L’équipe a également collaboré avec des agriculteurs afin de mettre en œuvre de meilleures méthodes pour récolter et stocker les aliments pour animaux.

Ce point est particulièrement important, puisque le district de Nadowli est prédisposé à la sécheresse. En outre, les agriculteurs estiment que la production de pintades est une industrie locale potentiellement lucrative. Avec VSF/VWB, ils mettent au point des méthodes d’élevage améliorées et examinent les façons de tirer profit de cette espèce aviaire indigène.

Le programme VSF/VWB a décidé d’ajouter le Ghana parmi les destinations de son programme pour étudiants de 2010 afin de comprendre pourquoi le taux de mortalité annuel des pintades varie de 20 p. 100 à 80 p. 100 pendant la saison des pluies. Steve et Kirstin ont commencé leur stage de trois mois en nouant des liens solides et fondés sur la confiance avec la communauté agricole locale.

Les objectifs de leur présence au Ghana étaient de recenser les cas de mortalité des volailles, d’effectuer une surveillance des maladies, d’évaluer les infrastructures vétérinaires, de recueillir des échantillons représentatifs et affectés, d’acquérir des connaissances sur la production locale de pintades/poulets à l’échelle du village et de mener des sondages afin de définir et d’évaluer les besoins et les motivations des villageois en ce qui concerne l’amélioration de la sécurité alimentaire. Quatre villages ruraux entourant Wa ont été choisis pour participer à ce projet.

Kristin MacDonald en action avec un partenaire ghanéen.

Kirstin explique : « les villageois sont déterminés à améliorer la situation, car leurs revenus dépendent de la volaille. Les questionnaires de groupe ont clairement démontré que les villageois vendent leurs oiseaux s’ils doivent payer des frais de scolarité/d’hôpital, si un enfant est anémique ou en cas de mortalité dans la belle-famille, et pour les envoyer à l’abattage s’ils doivent nourrir d’importants invités. Les pintades font partie intégrante de la culture des villages, et représentent le moyen de subsistance de nombreux villageois ».

Comme tous les projets menés par VSF/VWB, l’objectif ultime est de renforcer les capacités locales pour permettre aux agriculteurs ghanéens d’améliorer leurs moyens de subsistance et de bâtir un avenir meilleur pour eux-mêmes et pour leur communauté.

VSF/VWB soutient directement les priorités du Gouvernement du Canada pour la coopération au développement au Ghana, spécifiquement sous le thème la sécurité alimentaire. L’ACDI s’emploie à améliorer la sécurité alimentaire au Ghana : en continuant d’investir dans les initiatives locales liées à la sécurité alimentaire dans le Nord du pays; en fournissant des investissements complémentaires pour la recherche agricole et la consolidation des organisations agricoles; et, en appuyant la gestion durable des ressources en sol et en eau.

L’ACDI continue aussi de soutenir le renforcement du ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture du Ghana en l’aidant à mettre en oeuvre plus efficacement sa politique sur le développement du secteur alimentaire et agricole.

Ces stages ont été réalisés grâce au soutien financier du gouvernement du Canada par l’entremise du programme Étudiants pour le développement de l’Agence canadienne de développement international. Ce programme est géré par l’Association des universités et collèges du Canada.