Skip to main content

Projets de développement international des universités canadiennes (CUPID)

Détails du programme

Afrique

Kenya

Community-based management of aquatic resources for food and income

Établissement partenaire au Canada :Memorial University of Newfoundland
Établissement partenaire : Moi University
Dates du projet :août 2006 à juillet 2012

Objectifs du projet :
Le projet vise à améliorer la sécurité alimentaire et les revenus au Kenya en générant et en diffusant de l'information qui favorisera l'amélioration et la préservation des ressources aquatiques locales. Il cible particulièrement les questions relatives à la pêche artisanale en eau douce ainsi qu'à l'aquaculture durable en étang et en cage pratiquée à petite échelle.

Principaux résultats atteints :
Deux étudiants kenyans, un homme et une femme, ont terminé une maîtrise en pêches à l'Université Moi. L'étudiante a examiné les stocks de poissons sur les côtes de Tudor Creek, une des plus grandes mangroves du Kenya, et l'étudiant a déterminé les paramètres d'âge de la population de dipneustes du lac Baringo. Un atelier auquel ont participé de multiples intervenants a donné lieu à un rapport qui expose les problèmes liés aux pêches et au bassin hydrographique du lac Baringo, et qui propose des solutions. À la suite du rapport, une professeure de la MU a choisi de consacrer sa thèse de doctorat aux migrations de reproduction et aux comportements des dipneustes afin de déterminer leur potentiel pour l'aquaculture, et une étudiante à la maîtrise recense et analyse les attitudes locales envers les programmes de conservation du bassin hydrographique du lac Baringo. Une enquête sur le terrain a permis de cibler trois lacs et collectivités où sera implantée l'aquaculture en cage du tilapia. Trois cages ont été construites et installées dans les lacs, et des alevins sont en cours d'acquisition. Deux étudiants à la maîtrise se penchent sur des aspects connexes, soit le point de vue des résidents sur l'aquaculture comparativement à la pêche artisanale ainsi que les changements environnementaux qui pourraient découler de l'aquaculture en cage. Un atelier a été créé à l'Institut d'égalité entre les sexes, de recherche et de développement de la MU en vue d'étudier les orientations futures des interventions visant à améliorer l'égalité entre les sexes. L'École des ressources naturelles de la MU a mis sur pied une unité d'extension à la suite de l'acquisition d'une salle de production média numérique, et quatre techniciens sont actuellement formés au tournage et au montage vidéo. Deux DVD ont été produits à l'intention du département et d'éventuelles initiatives d'éducation communautaire et à distance. Deux étangs de pisciculture ont été creusés et remplis de tilapias au Centre pour filles Starehe. Un club d'aquaculture parascolaire a été formé pour assurer la gestion des étangs et la vente des prises à l'école en vue de l'achat d'alevins et d'aliments supplémentaires. Des ordinateurs et des livres ont été fournis pour appuyer les activités déducation générales de l'École.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).