Skip to main content

Projets de développement international des universités canadiennes (CUPID)

Détails du programme

Moyen-Orient

Jordanie

Development of Human Resources in Nursing Health

Établissement partenaire au Canada :University of Windsor
Établissement partenaire : Jordan University of Science and Technology
Dates du projet :juillet 1995 à septembre 2001

Objectifs du projet :
Le projet visait à améliorer la capacité de la faculté de sciences infirmières de l'Université de science et de technologie de la Jordanie (USTJ) à offrir une formation et des cours en sciences infirmières dans la région d'Irbid (nord est de la Jordanie).

Principaux résultats atteints :
Les professeurs de l'USTJ ont approfondi leurs compétences spécialisées en élaboration de programmes, de cours et de programmes d'enseignement en collaborant avec leurs collègues canadiens à la création d'un cadre de travail devant servir à la révision du programme de baccalauréat de l'USTJ. Le programme d'enseignement de premier cycle en sciences infirmières a été revu et mis à jour tout au long du projet de manière à demeurer pertinent et actuel. En 2001, plus de 900 personnes s'étaient inscrites au programme de baccalauréat en sciences infirmières de l'USTJ. Dans l'ensemble, le projet a permis à quelque 2 000 femmes d'acquérir une formation professionnelle afin de remédier à la pénurie de travailleurs de la santé qualifiés dans la région. En outre, les hôpitaux d'Irbid comprennent maintenant mieux le besoin d'offrir à leurs infirmières des possibilités de formation afin que celles-ci demeurent au fait des techniques utilisées en pratique clinique. Par la suite, les infirmières qui ont pris part aux ateliers, aux programmes et aux programmes menant à l'obtention d'un certificat sont elles-mêmes devenues formatrices au sein de leur établissement, et certaines ont même poursuivi leurs études afin d'obtenir un baccalauréat ou une maîtrise.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).