Skip to main content

Projets de développement international des universités canadiennes (CUPID)

Détails du programme

Amériques

Haïti

Women's Health Initiative

Établissement partenaire au Canada :McMaster University
Établissement partenaire : Université d'État d'Haïti
Dates du projet :janvier 2002 à décembre 2008

Objectifs du projet :
Le projet vise à diminuer le nombre de cas de morbidité et de mortalité maternelle liés à la grossesse grâce à une stratégie interprofessionnelle ciblant principalement l'amélioration de la formation du personnel soignant (médecins, infirmiers, sages-femmes, travailleurs en soins de santé communautaires, y compris les accoucheuses traditionnelles). Un élément important du projet consiste à former ou à perfectionner les professeurs et les futurs fournisseurs de soins d'obstétrique afin qu'ils soient en mesure de comprendre et d'évaluer les soins de santé primaires chez les femmes au sein de la collectivité, et de participer à ces soins.

Principaux résultats atteints :
L'établissement de nouveaux partenariats interdisciplinaires et interuniversitaires sans précédents, capables d¿assurer un leadership dans le domaine de la santé des mères, a mené à la tenue du premier forum national sur la santé des femmes à Haïti. Ce forum a permis de promouvoir l'intensification de la collaboration, de la défense d'intérêts, de l'élaboration de politiques et de la reddition de comptes, et a réuni des représentants des secteurs privé et public, des organisations à but non lucratif et des bailleurs de fonds. Les programmes de cours de médecine, de sciences infirmières et de sages-femmes ont été revus, et 12 postes de travail ont été mis à la disposition des étudiants et des professeurs qui peuvent désormais consulter des ouvrages récents provenant de l'étranger, auxquels ils n'avaient auparavant pas accès. Des stages en santé communautaire pour les mères, y compris deux stages de groupes interprofessionnels, ont été offerts à 468 étudiants en milieux rural et urbain. La formation de 351 accoucheuses traditionnelles (matrones) a été étoffée et renforcée. L'hôpital de Grand Rivière du Nord a été équipée de façon à fournir des soins d'obstétrique urgents de base et à tenter d'intégrer les matrones aux soins hospitaliers. Le projet a permis d'accroître l'accès aux soins prénatals et postnatals pour 6 104 femmes, de fournir des services de contraception à 1 806 femmes et leurs partenaires et de donner de l'information sur la santé génésique à 2 463 membres de la collectivité.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).

Quartiers précaires et développement urbain durable en Haïti

Établissement partenaire au Canada :Université du Québec à Montréal
Établissement partenaire : Université Quisqueya
Dates du projet :février 2007 à mai 2013

Objectifs du projet :
Les objectifs du projet sont de consolider la capacité de l'Université Quisqueya (UNIQ) à offrir des formations en aménagement et développement dans un milieu urbain précaire, et à favoriser une bonne gouvernance locale par la participation des collectivités, du secteur privé, des administrations communales et de l'État.

Principaux résultats atteints :
Depuis le tremblement de terre de janvier 2010, l'amélioration des conditions de vie dans les quartiers précaires ainsi que l'aménagement de nouveaux quartiers viables sont plus que jamais nécessaires. Ainsi, le programme de DESS, initialement mis en place par le projet, est devenu un master en aménagement et développement des quartiers précaires appliqué aux pays en développement. La première cohorte a gradué le 15 juillet 2012 et plusieurs mémoires des étudiants de cette cohorte font l'objet de présentations par affiches qui peuvent être consultées en ligne. Ce programme de master est maintenant assumé par l'Université Quisqueya (UNIQ.) Les étudiants de la deuxième cohorte (4F/12H) ont terminé leur scolarité en juin 2012 et travaillent depuis à la rédaction de leur mémoire. Ils pourront poursuivre des études doctorales. Une école doctorale a d'ailleurs été créée à l'UNIQ en vue de pouvoir accueillir, notamment, les finissants du programme. Cette école doctorale fait partie du Collège doctoral haïtien, nouvellement créé lui aussi. Un Centre de Recherche et d'Appui aux Politiques Urbaines (CRAPU) a été créé et des locaux neufs lui ont été attribués. Il accueille des professeurs de l'UNIQ ainsi que des chercheurs de diverses institutions, dont ceux provenant du master créé par le projet. Par ailleurs, 10 activités de formation sur mesure ont été menées en collaboration avec le GRET, partenaire du projet. Deux colloques réunissant des professeurs haïtiens et canadiens autour du thème des quartiers précaires ont également eu lieuà Port-au-Prince, en collaboration avec l'Institut de recherche pour le développement, suivi d'un séminaire-atelier. L'ambassadeur du Canada à Port-au-Prince a participé à la séance inaugurale des deux événements qui ont remporté un franc succès auprès des participants. A cause du projet, l'UNIQ est devenue incontournable en Haïti pour tout ce qui se rapporte aux questions d'aménagement urbain, particulièrement l'aménagement et le développement des quartiers précaires. Des professeurs du département de Géographie de l'UQAM travaillent maintenant avec des professeurs de l'UNIQ. Il en est de même des professeurs en tourisme. Un programme en tourisme a même été créé à l'UNIQ avec la collaboration de ces professeurs.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet.