Skip to main content

Projets de développement international des universités canadiennes (CUPID)

Détails du programme

Afrique

Éthiopie

Sustainable Rural Agriculture Development

Établissement partenaire au Canada :University of Saskatchewan
Établissement partenaire : Hawassa University
Dates du projet :avril 2004 à septembre 2010

Objectifs du projet :
Le projet améliorera la capacité institutionnelle du Collège agricole d'Awassa de l'Université d'Hawassa à mener des recherches en agriculture et à offrir une formation permettant d'assurer la sécurité alimentaire à long terme dans les régions rurales de l'Éthiopie.

Principaux résultats atteints :
Trente-cinq nouveaux cours du programme de maîtrise en sciences animales et végétales et en nutrition humaine de l'Université d'Hawassa ont été élaborés et pleinement mis en oeuvre. Neuf professeurs ont perfectionné leurs compétences en enseignement et en recherche. Des 438 étudiants (364 hommes, 74 femmes) inscrits à la maîtrise pendant la durée du projet, 148 avaient obtenu leur diplôme à la clôture du projet. Le programme de maîtrise a permis de soutenir 42 projets de recherche appliquée, et la collection de la bibliothèque a été enrichie de 171 livres, de 160 périodiques et de plus de 18 000 pages d'articles récents. Le projet a favorisé l'avancement professionnel des femmes éthiopiennes en offrant à une professeure une bourse qui lui a permis de perfectionner ses compétences en informatique à la University of Saskatchewan ainsi qu'en offrant du soutien à neuf étudiantes aux cycles supérieurs. Des agricultrices éthiopiennes ont pu suivre des séances de formation sur les technologies de système de production. Au moins 337 agriculteurs (192 hommes, 145 femmes) ont participé à des journées agricoles, apprenant à cette occasion des méthodes d'exploitation écologiques. Une enquête de référence visant à évaluer les retombées du projet pour les personnes vivant dans les bassins hydrographiques du Wolayta a révélé l'amélioration des pratiques agricoles à la suite de la formation. L'embauche et le maintien en poste des diplômés sont élevés. Une grande conférence, Awassa 2009, a été organisée dans le cadre du projet pour favoriser la diffusion et la mise en commun des connaissances. Ce projet a donné lieu à une subvention du DelPHE pour la création d'un programme de doctorat en sciences agricoles à l'Université d'Hawassa qui permettra de tirer parti des résultats du programme de maîtrise renforcé par le projet. Le Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale a accordé une subvention au projet en 2010. Cette subvention, financée par l'ACDI et le CRDI, a permis la poursuite des activités de renforcement des capacités à l'Université d'Hawassa. Le projet Improving food security in the highlands of Ethiopia through improved and sustainable agricultural productivity and human nutrition (2010-2012) a précisément permis la création d'un programme de doctorat en sciences agricoles et le renforcement des capacités de recherche et d'enseignement (à la maîtrise) à l'Université d'Hawassa, entre autres choses. D'autres initiatives ont mené à l'expansion du projet hors du Collège d'agriculture et permis l'établissement de liens avec la faculté de sciences infirmières et la collaboration avec le programme de médecine vétérinaire de l'Université Hawassa.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).

Low Input Sustainable Agriculture in the Rift Valley

Établissement partenaire au Canada :University of Saskatchewan
Établissement partenaire : The Awassa College of Agriculture, Debub University
Dates du projet :octobre 1997 à décembre 2003

Objectifs du projet :
Le projet visait à accroître la capacité de l'Éthiopie à mieux gérer ses ressources en sols en permettant aux agriculteurs d'avoir une production suffisante pour subvenir à leurs besoins propres et augmenter leurs revenus.

Principaux résultats atteints :
Un réseau local comportant un logiciel de système d'information géographique (SIG) a été installé au Centre national de recherche sur les sols afin de permettre aux trois établissements de l'Éthiopie de mettre en commun leurs connaissances en matière de recherche et développement sur les technologies novatrices et respectueuses de l'environnement. Au total, 22 Éthiopiens, dont quatre femmes, ont reçu une formation sur la programmation en HTML, la technologie d'échange d'ions et le SIG; quatre (dont une femme) ont suivi des cours de maîtrise en sciences; des laboratoires et des bibliothèques ont été améliorés; les programmes de zoologie et de cultures agricoles ont été révisés conjointement pour le nouveau programme d'études supérieures du Collège agricole d'Awassa; des projets de recherche ont été lancés pour mettre à l'essai des pratiques de gestion des sols et d'agronomie; des expériences ont été réalisées sur deux terres agricoles; un cours spécial ouvrant droit à des crédits a été conçu à l'intention des étudiants canadiens dans le cadre du programme d'études à l'étranger du College of Agriculture de la University of Saskatchewan.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).