Skip to main content

Projets de développement international des universités canadiennes (CUPID)

Détails du programme

Amériques

Colombie

Réseau panaméricain pour les coopératives

Établissement partenaire au Canada :Université de Sherbrooke
Établissement partenaire : Pontificia Universidad Javeriana
Dates du projet :juillet 1995 à juin 2000

Objectifs du projet :
Le projet avait comme objectif de contribuer à renforcer la capacité des coopératives colombiennes à développer des possibilités d'emplois locaux sur la base d'un entreprenariat collectif.

Principaux résultats atteints :
Les coopératives et les autres entreprises du secteur solidaire ont développé des modes de gestion novateurs leur permettant de s'adapter rapidement à l'augmentation de la concurrence tout en adoptant des modes de fonctionnement démocratiques qui traduisent le pouvoir de leurs membres. La Universidad Javeriana est maintenant en mesure d'offrir des programmes adaptés et accessibles aux différentes clientèles engagées dans la gestion et le développement des coopératives. Les professeurs savent adapter et enrichir leur pratique d'éléments internationaux et transférer leur savoir faire dans leurs milieux respectifs. Enfin, la population en général a une meilleure connaissance des coopératives et des questions touchant le développement.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet.

Development of a Training Program in Sustainable Agriculture

Établissement partenaire au Canada :Nova Scotia Agricultural College
Établissement partenaire : Universidad Francisco de Paula Santander
Dates du projet :juillet 1997 à décembre 2003

Objectifs du projet :
Le projet visait à renforcer la capacité de l'Université Francisco de Paula Santander (UFPS), en Colombie, à mettre sur pied de nouveaux cours en agriculture et en développement rural durables qui répondent aux besoins des agriculteurs en région rurale. Il visait également à renforcer la capacité de l'Université de la République, en Uruguay, dans ce même domaine.

Principaux résultats atteints :
On a élaboré un programme de spécialisation en agriculture durable d'un an et un programme de génie agroenvironnemental de cinq ans. En mai 2002, le bureau d'agrément des programmes universitaires de la Colombie a approuvé le premier, qui a commencé au mois de septembre suivant. La formation du personnel enseignant et l'enrichissement des ressources documentaires des universités partenaires de la Colombie et de l'Uruguay contribuent au renforcement de la capacité des deux établissements à offrir des cours en agriculture durable et biologique. Deux étudiants uruguayens ont obtenu une maîtrise du Nova Scotia Agricultural College. La collaboration sud sud en matière d'agriculture durable a été améliorée grâce à la participation de professeurs d'universités de la Colombie, de l'Uruguay et du Brésil à des ateliers et à un examen par les pairs du nouveau programme de spécialisation offert à la principale université de la Colombie.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).

Éducation relative à l'environnement en région amazonienne

Établissement partenaire au Canada :Université du Québec à Montréal
Établissement partenaire : Universidad Autónoma Gabriel René Moreno
Dates du projet :juillet 1996 à octobre 2001

Objectifs du projet :
En réponse à la gravité et à l'ampleur de la problématique socio-environnementale de la région amazonienne, le projet EDAMAZ (Educación ambiental en Amazonia) visait à promouvoir le renforcement institutionnel des universités participantes en matière d'éducation relative à l'environnement.

Principaux résultats atteints :
Dans chacun des trois pays participants, les partenaires ont mis en place un programme de formation continue d'équipes universitaires permettant la formation de 14 professeurs et de 13 étudiants, un programme universitaire de formation d'animateurs pédagogiques spécialisés en animation sur des sites « école-communauté » qui a permis de former 369 étudiants en Amazonie et au Canada, et un programme de formation à distance des enseignants du primaire en éducation relative à l'environnement qui a permis de former 653 enseignants, 11 457 enfants et 2 650 parents et membres des communautés concernées. Dans chacun des pays, un centre de documentation a été mis sur pied et du matériel pédagogique commun et spécifique à chacun a été produit. Enfin, environ 60 articles sont parus dans des revues spécialisées ou des actes de colloques.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet.