Skip to main content

Projets de développement international des universités canadiennes (CUPID)

Détails du programme

Afrique

Afrique du Sud

Primary Health Care for KwaZulu-Natal Women

Établissement partenaire au Canada :McMaster University
Établissement partenaire : University of Natal, Durban
Dates du projet :octobre 1998 à décembre 2003

Objectifs du projet :
Le projet visait avant tout à accroître la capacité des services de santé de la province de KwaZulu Natal, en Afrique du Sud, de concevoir et d'offrir à long terme un programme de formation en soins de santé primaires fondé sur des stratégies participatives et de téléapprentissage.

Principaux résultats atteints :
Un vaste exercice de collecte de données de base a été réalisé, menant à la rédaction de quatre rapports et ouvrages pédagogiques sur l'environnement physique de la collectivité, la démographie ainsi que la mentalité des femmes, des infirmières et des accoucheuses traditionnelles. Au total, 82 infirmières sud-africaines ont reçu une formation en soins de santé primaires, puis ont à leur tour donné à 565 femmes de leur région une formation sur divers sujets, comme l'égalité des sexes, les systèmes politique et juridique, le développement de l'enfant, la promotion des soins de santé et la prévention des maladies, la démarginalisation économique ainsi que le traitement de maladies courantes chez l'enfant et l'adulte; 20 « sangomas » et 57 sages-femmes ont également été formées. Une attention particulière a été accordée à l'enseignement des méthodes de prévention du VIH et du sida. Le projet a en outre mené à l'élaboration du modèle de promotion de la santé de KwaZulu Natal. Onze projets de démarginalisation économique des femmes ont été mis sur pied et maintenus. Un conseiller économique de la University of Natal a fait bénéficier les participantes de son expertise en matière de gestion financière. Des infirmières formées dans le cadre du projet ont présenté celui-ci à trois conférences internationales.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).

Establishing a Quality Network for Human Resources Development

Établissement partenaire au Canada :Université Concordia
Établissement partenaire : University of the North, Qwaqwa Campus
Dates du projet :juin 1996 à mars 2001

Objectifs du projet :
Le projet visait à contribuer à l'amélioration des ressources humaines dans le domaine de l'éducation en Afrique du Sud.

Principaux résultats atteints :
Les ressources humaines en éducation ont été renforcées à l'UNIQWA et dans le nord est de la province de Free State, en Afrique du Sud. Trois des étudiants à la maîtrise participants comptaient parmi les jeunes professeurs de l'UNIQWA, et tous les autres, sauf un, travaillaient au sein des systèmes scolaires locaux. Peu après la conclusion du projet, quatre des 18 étudiants participants ont terminé leur mémoire et obtenu leur maîtrise et cinq autres avaient soumis un mémoire à l'évaluation de leur comité. Enfin, d'autres enseignants locaux ont approfondi leurs compétences après avoir participé aux ateliers donnés en cours d'emploi, dans le cadre du projet.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).

Changing South African Teacher Education

Établissement partenaire au Canada :University of Alberta
Établissement partenaire : University of Fort Hare
Dates du projet :février 1999 à décembre 2006

Objectifs du projet :
Le projet vise à donner l'occasion au personnel de la University of Fort Hare et du ministère de l'Éducation de la province d'Eastern Cape, en Afrique du Sud, d'acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à la mise en oeuvre de politiques nationales et provinciales relatives à la modification du programme, des techniques d'enseignement et de la gestion scolaire. L'accent est mis sur trois domaines prioritaires, soit la formation en langue et en alphabétisation, les mathématiques et les sciences.

Principaux résultats atteints :
Le projet a grandement favorisé le changement au sein du système d'éducation de la province du Cap-Oriental. Trois professeurs de l'Université de Fort Hare (UFH) ont obtenu un diplôme aux cycles supérieurs : deux au doctorat, et le troisième à la maîtrise. Tous trois diffusent activement les connaissances qu'ils ont acquises. Des employés du ministère de l'Éducation du Cap-Oriental de même que des enseignants provenant des 24 districts du Cap-Oriental ont pris part à des ateliers de formation en milieu de travail sur les priorités en matière d'éducation dans les domaines de la langue et de l'alphabétisation, des mathématiques et des sciences. Un outil scientifique mis au point comme guide à l'intention des enseignants et des conseillers pédagogiques accroîtra encore davantage leur capacité à transmettre et à mettre en application les principes de l'enseignement des sciences axé sur la recherche au sein de leurs districts. Plus de 2 500 exemplaires du guide ont été distribués. Le projet a contribué au perfectionnement, sur les plans professionnel et éducatif, des professeurs, des employés et des étudiants de l'UFH, et à celui des enseignants et des conseillers en poste. Il a également favorisé l'enrichissement constant des relations entre l'UFH et le ministère de l'Éducation provincial.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).

Distance Education in Child and Family Health

Établissement partenaire au Canada :The University of British Columbia
Établissement partenaire : University of Cape Town
Dates du projet :mai 1997 à juin 2002

Objectifs du projet :
Le projet visait à renforcer les capacités des travailleurs de la santé qui oeuvrent dans des communautés rurales défavorisées de l'Afrique du Sud.

Principaux résultats atteints :
Le projet a mené à l'élaboration et à la mise en oeuvre réussie d'un programme de maîtrise en santé de la mère et de l'enfant offert par télé-enseignement, notamment grâce à un réseau de tuteurs, à la University of Cape Town. Le programme s'adresse aux médecins et aux infirmières en chef qui travaillent dans des secteurs éloignés de l'Afrique du Sud. Environ 10 pour cent des étudiants ayant pris part au programme proviennent de l'étranger. Au Canada, un centre de santé internationale a été créé et son personnel a publié un ouvrage chez Cambridge University Press en 2000. Un système valide de supervision des étudiants prenant part à des projets à l'étranger a été élaboré, et la UBC a accepté de financer six étudiants chaque année. En outre, un programme de télé-enseignement en santé internationale de trois crédits a été lancé; il s'agit de l'unique cours donnant droit à des crédits offert sur ce sujet par une université du Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).

Wood Products Processing Education

Établissement partenaire au Canada :The University of British Columbia
Établissement partenaire : University of Stellenbosch
Dates du projet :mai 2004 à septembre 2010

Objectifs du projet :
Le projet vise à renforcer les liens entre les établissements partenaires et le secteur privé pour favoriser la croissance des entreprises sud-africaines de transformation du bois à valeur ajoutée en augmentant leur efficience et leur capacité de fabriquer des produits de bois de plantation qui répondent aux exigences des marchés nationaux et internationaux.

Principaux résultats atteints :
L'Université de Stellenbosch (SUN) et l'Université métropolitaine Nelson Mandela offrent désormais un baccalauréat en sciences, un diplôme national et des programmes de formation professionnelle en fabrication évoluée de produits de bois. De nouveaux instructeurs ont été embauchés à la SUN, et des échanges de professeurs ont permis aux partenaires d'apprendre des méthodes d'enseignement, de rencontrer des experts et de mettre à jour leurs programmes de cours. Neuf cours sur les propriétés et la transformation du bois ont été élaborés et sont désormais offerts en classe ou en ligne. Des principes d'égalité des sexes ont été intégrés aux cours. Le programme ainsi amélioré attire en plus grand nombre des étudiants au premier cycle de toute l'Afrique du Sud, et suscite un intérêt et un soutien marqués de la part de l'industrie, entre autres sous forme de bourses. Le gouvernement d'Afrique du Sud et le gouvernement provincial ont investi 100 000 $ dans la création d'un programme de formation en conception de meubles. Des liens étroits ont été tissés avec d'autres universités et entreprises africaines, et la SUN s'est démarquées à l'échelle nationale et du continent comme un centre d'excellence en technologie du bois. Le ministère du Commerce et de l'Industrie s'est engagé à investir plus de 430 000 $ dans la création d'un centre de compétitivité dans le domaine du meuble à Stellenbosch.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, voir la description détaillée du projet (disponible en anglais seulement).